De Feydeau.

Mise en scène par Anthony Magnier pour Viva.

Créé au Tanzmatten à Sélestat en janvier 2014, avant une tournée.

 

 

Fernand de Bois d'Enghein, noceur de la belle-époque, est l'amant de Lucette Gautier, chanteuse de café-concert. Celui-ci doit rompre avec elle pour épouser, par opportunisme, Viviane Duverger !

La baronne de Duverger, la mère de Viviane, propose à Lucette d'y chanter... s'en suit toute une suite de situation concasse et de personnages lufoques.

Anthony Magnier donne un coup de pied dans les codes et évite les portes qui claquent pour nous proposer une version beaucoup plus rock.

 

Les costumes quant à eux nous racontent plus le caractère des personnages qu'une époque précise. Nous sommes dans le passé mais les codes sont un peu modernisés.

 

Festival d'Anjou 2015 : Prix du Jury Professionnel et Prix du Jury Jeunes.